AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

allie.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: allie. Ven 26 Mar - 2:45:21

    «
    ALINKA
    »
    On ne renie pas son enfance ; on l'enfouit au fond de son coeur, et l'ombre portée, l'ombre magique devient un symbole.

    « mon enfance se résume à son prénom : TOM. »


    © malicious.


Dernière édition par Alinka J. Leavingfield le Dim 4 Avr - 9:45:20, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: allie. Ven 26 Mar - 2:54:35

    «
    PROLOGUE
    »
    Dans toute obscurité demeure un rayon de soleil, notre rayon de soleil, qui par ses faibles éclats, guidera nos espoirs les plus cher jusque dans la lumière.

    « l'espoir de voir renaître mon rayon de soleil. »


    © malicious.



    « Tu sais, s’il avait fallut que je donne ma vie pour quelqu’un, c’était toi. Et s’il avait fallut que je me plie en quatre, que je fasse le tour du monde, ou je ne sais quoi encore, cela n’aurait toujours été que pour toi. Tu étais mon rayon de soleil, l’essence même de mon bonheur et du sourire qui à l’époque campait sur mes lèvres avec fierté. Mais tu sais, à cette époque, j’ignorais encore que tu allais m’abandonner, que du jour au lendemain, je ne serais plus qu’un lointain souvenir pour toi, alors que toi, tu continuais de représenter toute ma vie, mon quotidien. Mais j’ai compris, j’ai bien appris ma leçon… Tu m’as oubliée, tu as oubliée notre enfance, et tout ce que l’on avait pu faire comme promesse, alors je fais de même. Ne t’inquiètes pas pour moi, et puis souviens toi, je suis une grande fille. »


Dernière édition par Alinka J. Leavingfield le Dim 4 Avr - 9:11:06, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: allie. Ven 26 Mar - 3:21:45

    «
    SAC DE BILLES
    »
    Souviens toi de notre innocence et de nos jeux : les parties de billes que l'on se faisait à l'ombre d'un saule. Tu sais, l'enfance pour moi c'est ça : c'est toi, moi et nos billes.

    « ce n'était pas n'importe laquelle, c'est la mienne, ma préférée : mon trésor. »


    © datura.




    Londres, été des dix ans de la petite Alinka. Un soleil léger parcourt la ville de ses faibles rayons qui sont parfois dissimulés par quelques nuages toujours présent dans le ciel britannique quelque soit la saison. C'est une fillette brune que nous voyons claquer la porte d'un immeuble chic de la banlieue aisée de la capitale. Les cheveux lâchés et laissé au gré du vent, les joues rosies par l'excitation, un petit sourire malicieux fixé à ses lèvres, Alinka, jolie petite fille pétillante était en marche pour retrouver son ami dans le parc d'à côté. Ce ne fut que l'histoire de quelques minutes avant qu'elle ne passe l'immense grille du parc verdoyant de son quartier. Tout de suite, sans regarder autour d'elle, et d'un pas décidé, elle se dirigea directement vers la fontaine, lieu de tous les rendez-vous avec son copain Tom. Lorsqu'elle fut devant, elle reprit un peu son souffle et porta sa main au dessus de ses yeux pour mieux observer ce qui l'entourait et ainsi apercevoir la tête de Tom courir vers lui.

      « T'es en retard, Tom ! »
      « C'est pas ma faute ! »
      « Ba c'est pas la mienne non plus ! Bon... On joue ? »

    Ce n'était pas n'importe quel rendez-vous, c'était leur rendez-vous de toutes les semaines, celui des billes. Ils se retrouvaient dans le parc et pendant toute leur après-midi, ils se livraient bataille en usant de leurs plus belles billes, leurs billes fétiches, la bille porte bonheur. Cet après-midi le combat dura deux heures avant que Tom, plus âgé qu'Alinka de deux ans, lui gagne toutes ses billes, même sa préférée, celle ou le vernis était parti par endroit et qui n'était plus très ronde. Triste, elle ne le dis pourtant pas, ravalant ses larmes et cédant son petit trésor à son ami qui l'avait gagné dans les règles. Celui-ci aux anges n'attendait que ça depuis lmongtemps. Il gagnait toujours toutes les billes d'Alinka, mais jamais sa préférée, elle n'avait encore jamais fait faux bond à sa propriétaire. Quittant le parc, ils n'habitaient pas très loin l'un de l'autre et firent le chemin ensemble.

      « Fais pas le bébé Alinka, tu vas pas pleurer quand même ! »
      « Je pleure pas ! Et m'appelle pas Alinka, tu m'appelles pas comme ça d'habitude ! »
      « Menteuse ! Mais tiens, j'te la rend, je la gagnerais encore de toute façon. »
      « Merci, Tom ! »

    Dans la seconde qui suivie, les bras d'Alinka s'étaient refermés sur le cou de Tom, et elle le couvrait de bisous sur les deux joues, le front et ses cheveux blonds vénitiens. Elle aimait tellement sa bille et son ami que le fait qu'il la lui rende était sûrement le plus beau cadeau qu'il aurait pu lui faire. Seulement, il faut croire que la réaction de la brunette n'était pas trop au goût du garçonnet qui essaya de s'extirper dans bien que mal de l'enlacement de la petite Leavingsfield.

      « Allie, lâche moi ! »
      « Ah ah, tu es tout rouge, ah ah... »
      « C'EST PAS DROLE, ALINKA ! »
      « JE T'AI DIS DE PAS M'APPELLER COMME CA, TOMILIUS ! »
      « TU M'ENERVES ! »
      « NON C'EST TOI QUI ME SOULE ! »

    Le regard noir d'Allie dans le bleue foncé de Tom, le temps de l'amusement et des billes était bien loin. C'était toujours la même chose, ils avaient beau s'adorer, ils finissaient toujours par de disputer à un moment où à un autre et là, c'était toujours à deux doigts de se déclarer la guerre. Tenant sa bille, sa pierre, son trésor dans sa main droite, elle la serra fort entre ses doigts tout en fermant ses yeux pour contrôler la colère qui l'animait contre le petit garçon blond qui lui faisait face. Demain, ils se retrouveraient encore une fois aux pieds de la fontaine du parc de leur quartier, et elle lui gagnerai toutes ses billes. Pour une fois ça changerait et ce serait pas plus mal parce qu'elle en avait marre de toujours tout perdre sauf sa vieille bille dont il n'avait même pas voulue.

    Sans qu'elle ne s'en rende compte, Alinka était à présent aux pieds de son immeuble, Tom lui lançant un petit regard timide bourré d'excuse et d'envie de se réconcilier avec sa copine. Passant une main dans ses cheveux, il regarda un moment ses chaussures avant de se jeter à l'eau et de déposer en vitesse un bisou sur la joue droite d'Alinka.

      « A demain ? »
      « Oui ! A demain, Tom. »
      « Et entraînes toi aux billes. »
      « Tu vas voir, je vais te plumer ! »
      « Rêves pas trop, Allie. »

    Puis ce fut la fin de cet après-midi qui n'était qu'un autre parmi tout ceux qu'ils avaient pu partagés tous les deux. Amis depuis la naissance, leurs parents s'étant connus à Poudlard et ne s'étant pas quittés depuis, c'était de façon naturelle que leurs enfants respectifs avaient liés une amitié forte et sûrement imbrisable, une amitié qui avait commencée par le partage de billes, d'une bille, d'une vieille bille, d'une bille moche, mais d'une bille précieuse, la préférée d'Allie.




    « Bien sûr, je suis sûre que tu ne te remémore par cet épisode de notre vie, et pourtant c'est sûrement le plus important pour moi. Tu savais comme j'étais sensible, je l'ai toujours été, et cette bille, c'était celle de ma mère, la première qu'elle m'avait offerte pour que je commence moi aussi à faire collection et ainsi créer mon trésor. Elle était ma merveille et toi merveilleux, tu me l'as rendue alors que tu avais gagné... C'est ce jour là que je me suis dis que toi et moi c'était pour toujours, qu'on ne pourrait pas ne plus être amis dans l'avenir, parce que cet acte c'était comme un pacte passé entre nous, mais je ne savais pas que la séparation irait à notre perte. Tu avais promis de l'attendre et tu ne l'as pas fait. »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: allie. Dim 4 Avr - 9:36:13

    «
    CONCLUSION
    »
    On passe sa vie à dire adieu à ceux qui partent, jusqu'au jour où l'on dit adieu à ceux qui restent.

    « c'était le plus difficile, te dire adieu. »


    © laora.



    « J'arrive pas à m'expliquer comment tu as peux m'oublier, m'enlever de ta vie comme ça. Je dis pas que je suis tellement géniale qu'on ne peut pas vivre sans moi, mais seulement que toi, tu ne peux pas vivre sans moi. C'est vrai on a partagés tellement de choses ensemble, que je trouve ça incompréhensible que tu ne me dises même plus bonjour. Je suis de nouveau là près de toi après une année de séparation, et tu ne m'accordes même pas un regard. Je suis toujours la même, je suis ton Allie, celle qui avait peur du noir et qui se disait allergique à la poussière pour cacher ses larmes étant enfant. Et puis tu te souviens du 25 mars, pour mes neufs ans, tu m'avais emmenés dans le parc à côté de chez nous et on avait passé notre journée à se faire des plans sur la comète sur notre future vie à Poudlard, ensemble. 

    Aujourd'hui nous sommes le 25 mars, et j'ai quinze ans. Beaucoup de personnes m'ont entourée en ce jour si spécial, et on me l'a souhaité des dizaine et des dizaine de fois, mais ce simple « bon anniversaire Allie » n'est pas sorti de ta bouche. Pourtant tu le sais, je ne suis leur Allie, je suis ton Allie. C'est toi qui me connait si bien et qui devine tout de moi avant que je ne puisse dire un seul mot. Alors pourquoi un être si cher pour moi n'est pas avec moi aujourd'hui ?

    C'est sûrement le plus triste des anniversaires qu'il m'est été donné de vivre, car à quinze ans j'ai enfin compris. Tu ne m'aimes plus. Je ne suis plus ton Allie, je ne suis qu'Alinka Leavingfield, élève parmi tant d'autres, transparente et banale qui ne se fait pas remarquer et qui n'a pas d'importance à tes yeux. Cette vérité n'a pas été facile à encaisser mais pourtant aujourd'hui, j'ai pris mon courage à deux mains pour décider d'affronter la vie, la vie sans toi. Ce ne sera pas facile, et je vais sûrement avoir beaucoup d'allergie dû à la poussière mais il faut que je le fasse. Il faut que je tire un trait sur toi et sur notre passé, comme tu l'as fait à mon égard sinon je n'arriverais jamais à avancer.

    Tom, mon Tom, ce n'est pas facile, mais je dois le faire. C'est donc la dernière fois que je t'écris depuis qu'on ne se parle plus et la première fois que je t'envois ces écrits. Il faut que tu saches que je t'aimerais toujours, tu ne seras jamais Tomilius, mais juste Tom, le Tom d'avant... Mais ce souvenir ce suffit plus alors, adieu Tom, je te souhaite le meilleur dans ta vie sans moi. Je t'aime, Alinka. »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: allie. Dim 4 Avr - 9:43:43

    I ▬ VOS PAPIERS, S'IL VOUS PLAÎT

    Nom : LEAVINGFIELD.
    Prénom(s) : Alinka Juliet.
    Date de naissance & âge : 25.03.98
    Type d'étude : Cinquième année à Poudlard.
    Lieu de naissance : Londres.
    Lieu de résidence : Londres.
    Ascendance : Allie est de sang-mêlé, sa mère était la première sorcière de sa famille, alors que son père suit une lignée longue mais qui aime la diversité et où l'affiliation avec les moldus est courante.

    II ▬ T'ES MIGNON MAIS J'AI PAS L'IMPRESSION DE TE CONNAÎTRE...

    Voir les posts précédents.

    III ▬ OH, C'EST QUI DERRIÈRE LA VITRE DE L'ÉCRAN ?

    Pseudonyme/Prénom : Léa.
    Âge : 18.
    Comment avez-vous trouvé le forum ? Tom.
    Comment le trouvez-vous ?
    Mot de passe : <3
    Un commentaire pour nous ? <3²
    Avatar : Miranda Kerr.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: allie. Dim 4 Avr - 9:45:02

    Terminée.
    J'espère que cela conviendra. (:
Revenir en haut Aller en bas

– parchemins : 1114
– copyright : barda & white rabbit.
– métier : photoreporter.


PENSINE
– âge RPG:
– ascendance:
– inventaire:

MessageSujet: Re: allie. Dim 4 Avr - 9:52:39

    Validée évidemment <3
    gryffondor (:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: allie.

Revenir en haut Aller en bas

allie.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
waddiwasi. :: HAVE FUUUN =) :: corbeille; :: version one :: anciennes présentations. :: gryffondor-
Sauter vers: