AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

Mr. Robert Welligton

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Mr. Robert Welligton Sam 26 Juin - 5:12:15

    I ▬ VOS PAPIERS, S'IL VOUS PLAÎT

    Nom : Wellington, Rodhes.
    Prénom(s) : Robert Stewart
    Date de naissance & âge : Né le 17 Juin 1976, 37 ans.
    Métier : Directeur de Poudlard & Pilliwickles.
    Lieu de naissance : Bangor, Pays de Galles, R-U.
    Lieu de résidence : Poudlard, Ecosse, R-U.
    Ascendance : Sang-pur. Père né-moldu et mère sang-pur.

    II ▬ ET TOI PETIT SORCIER, QUI ES-TU ?

    Caractère : Robert est très attaché à certaines valeurs, tel que la justice, la fraternité et le courage, valeurs qu'il vante à chaque discours de début d'année, comme le faisait un certain directeur avant lui. Selon lui, si chaque être humain les respectait, alors le monde ne serait plus qu'un havre de paix, où les gens vivraient heureux. Welligton est aussi réputé pour sa légendaire patience avec les gens. Jamais il ne s'énervera pour des broutilles, au pire il s'agacera mais préféra jouer les pédagogues, discuter et prendre le problème à la racine plutôt qu'envenimer les choses, méthode qu'il applique aussi dans son travail.
    Homme bienveillant mais au caractère bien trempé, Robert est un roc, on peut compter sur lui même dans les coups durs, il sera là pour vous épauler. Il possède un optimiste hors du commun et une faculté d'adaptation étonnante. A vingt ans, il est partit du domicile familial. Très vite il a appris à se débrouiller sans l'aide des autres et est donc devenu très indépendant.
    C'est une personne assez sociable, qui ne redoute pas de devoir prendre la parole. Il se caractérise par son charisme, son intelligence et sa tolérance envers les autres. Il adore bavarder avec les gens, passer des soirées à débattre d'un sujet. Mais attention, il a souvent tendance à vouloir avoir raison.

    Physique : Une démarche assurée et un regard décidé, Robert fait sans doute partit de ces gens qui dégagent un charisme naturel, qui imposent le respect, sans disposer pour autant d'une carrure impressionnante. Certaines personnes disent qu'il est le portrait craché de son père, sans doute à cause de leurs cheveux du même auburn, de leurs yeux du même bleu azur et de leurs nez en trompette. Ils ont sans doute raison. La seule chose que Robert a hérité de sa mère, c'est son sourire. Un sourire malicieux, rayonnant et franc, qui est accompagné de fossettes à chaque fois qu'il se dessine sur le visage de l'homme.
    Peu adepte des vêtements fantaisistes, contrairement à un de ses prédécesseurs, Robert préfère utiliser des vêtements simples et élégants plutôt que des habits tape à l'œil. Souvent, il se promène en costume trois pièces de couleur terne, protocole oblige, mais n'enfile des capes de sorciers que lors des grandes occasions. Il n'utilise pas d'accessoires particuliers, sauf des lunettes de lecture.
    Enfin, Robert est assez coquet. Il lui arrive de se laisser pousser une barbe de trois jour ou, à la limite un bouc, mais jamais plus. Ses cheveux sont coupés court et sont tous les jours soigneusement coiffés. Il s'est même fait confectionner un parfum sur mesure, un mélange subtil d'Ambre noir, de cannelle et de bois d'ébène.

    Baguette magique : Baguette mesurant ving-neuf centimètres, taillée dans du bois d'acajou venu de Côte d'Ivoire. Contient une ventricule de Dragon de type Vert Gallois. C'est une baguette rigide, difficilement maniable et excellente pour les Enchantements. Robert l'a achetée chez un fabriquant italien, après s'être fait cassé celle qu'il a reçu en première année.

    Ses goûts : Lecteur assidu, il possède une importante collection de livres, souvent très anciens. Ses gourmandises préférées sont les Chocogrenouilles et les Fizwizbiz. Enfant, il collectionnait les cartes de Chocogrenouilles; sa collection en comptait plus de deux cents. C'est un fan de Quidditch et il supporte depuis des années les Harpies de Holyhead seulement parce que c'est la première équipe du Pays de Galles à avoir gagné le championnat. Sa matière préférée était les sorts et enchantements et il détestait la Botanique. A vingt ans, il a appris à jouer de la guitare mais à présent, à force de ne plus pratiquer, il a totalement oublié comment faire. Sa plus grande peur, ce sont les poupées en porcelaine. Son meilleur souvenir, ce sont ces trois mois passés en Afrique du Sud alors qu'il venait de sortir diplômé de Pilliwickle

    III ▬ T'ES CHOU, PARLE-MOI DE TON AVANT ET DE TON MAINTENANT

    Chapitre Premier


    Alan et Elizabeth Wellington étaient mariés depuis plus d'un an lorsque leur fils Robert naquit, un certain 17 Juin 1976. Ils s'étaient rencontrés cinq ans auparavant, lors d'une représentation théâtrale donnée à Cardiff. Au premier regard échangé, ils étaient tombés amoureux. Ils avaient fait connaissance, s'étaient échangés leurs adresses, avaient passés le reste de l'année à s'écrire des lettres passionnées et s'étaient revues à de nombreuses reprises. Très vite, ils officialisèrent leur amour devant leurs familles et se passèrent la bague au doigt quelques mois plus tard. Tout les deux étaient des sorciers ; Alan étudiait le droit à Pilliwickle et Elizabeth venait d'y terminer ses études de Médicomagie. Après leur mariage, ils s'installèrent dans l'appartement d'Alan, situé au nord de la capitale, où ils aménagèrent une chambre pour leur enfant, lorsque celui-ci naquit.
    Robert grandit dans une ambiance sereine, avec des parents aimants et dévoués. Elizabeth dû interrompre ses études pour s'occuper de lui et Alan se mit à travailler de nuit afin de subvenir aux besoins de la petite famille. L'enfant était un petit garçon éveillé, curieux. Certes, il était un peu turbulent mais il était tellement attachant. A six ans, il entra à l'école maternelle moldue, ses parents le souhaitait afin qu'il apprenne à s'intégrer dans la communauté non-sorcière. Il se révéla être un élève intéressé et qui avait parfois du mal à canaliser son énergie. Il était conscient d'être le fils de sorcier et se doutait qu'il en était un. Alors ce fut sans grande surprise, mais avec certes de la joie, qu'il reçu sa lettre de Poudlard le jour de ses onze ans.

    Chapitre second

    Les années que Robert passa la bas étaient sans doute les meilleures de sa vie. Il fut réparti à Poufsouffle dès sa première année. Là bas, il se distingua des autres par ses excellents résulats et son comportement irréprochable. Lors de sa cinquième année, année où il obtint 8 B.U.S.E.S, il fut même nommé préfet par le directeur Dumbledore lui-même, faillit être préfet en chef mais on lui préféra un certain Percy Weasley. Néanmoins, cela ne l'empêcha pas de sortir du collège avec 9 A.S.P.I.C.
    Passionné de sorts et enchantement depuis sa première année, c'est tout naturellement qu'il choisit cette matière comme spécialité une fois à Pilliwickle. Là bas, il étudia pendant cinq ans afin de devenir professeur à Poudlard. Malheureusement, il redoubla sa dernière année, après avoir raté un examen (il avait été victime de stress intensif et s'était vu incapable d'aligner trois mot sur la feuille sans que son écriture ne parte dans tout les sens). Mais au bout d'une année supplémentaire, il sortit de l'université son diplôme en poche, ses vingt-trois ans tout juste fêtés.

    Chapitre troisième

    Justement, à vingt-trois ans, il était bien trop jeune pour enseigner à Poudlard. Il fallait donc qu'il attendent au moins cinq ans avant de pouvoir postuler. Le problème, c'était qu'il ne savait pas du tout quoi faire pour attendre. Alors lui et deux de ses camarades de chambre de l'université décidèrent d'effectuer un mini tour de l'europe. La décision était importante et il ne fallait pas la prendre à la légère mais le lendemain, Robert avait embrassé ses parents et préparé sa valise.
    Tout les trois s'en allèrent tout d'abord à Londres, où ils passèrent une dizaine de jours. Une fois là bas, ils planifièrent leurs destinations : Paris, Munich, Berne, Milan, Vienne, Budapest, Belgrade, Athènes et un retour vers le nord en allant de Copenhague jusqu'à Stockholm, Oslo, Reykjavik, Édimbourg et retour à Londres. Le périple promettait d'être excitant.

    IV ▬ OH, C'EST QUI DERRIÈRE LA VITRE DE L'ÉCRAN ?

    Spoiler:
     


Dernière édition par Robert Wellington le Lun 28 Juin - 9:11:17, édité 15 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Mr. Robert Welligton Sam 26 Juin - 6:44:53


    WAAA ! un directeur canon v x *ZBAAF*
    Bieeenvenue! Enfin un autre collègue i

    je sais pas si tu avais besoin d'un second poste au quel cas faudra supprimer celui ci (:
    && bonne continuation pour ta fiche ! g
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Mr. Robert Welligton Dim 27 Juin - 17:55:34

Welcome :D
Revenir en haut Aller en bas

– parchemins : 848
– copyright : abygaël ; pockecharm ; nxg
– études : Poudlard
– année : 5ème (a redoublé)


PENSINE
– âge RPG: 17 ans
– ascendance: sang-mêlé
– inventaire:

MessageSujet: Re: Mr. Robert Welligton Lun 5 Juil - 1:38:41

BIENVENUE g
aaah chris pine i

_________________________
    I AM CALLING YOU , CAN'T YOU HEAR ME ? Hot dry wind blows right through me Baby's crying and I can't sleep But we both know a change is coming It's coming closer Sweet release Desert road from Vegas to nowhere Someplace better than where you've been
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Mr. Robert Welligton

Revenir en haut Aller en bas

Mr. Robert Welligton

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
waddiwasi. :: HAVE FUUUN =) :: corbeille; :: version one :: anciennes présentations.-
Sauter vers: